ACTUALITÉSDETOXVERIFOX

Attention, l’artiste Soul Bangs’s n’est pas devenu riche grâce à un jeu en ligne !

0
Déclaration
Un mini reportage attribué à BBC News annonce que l’artiste guinéen Soul Bang’s aurait gagné 43 000 000 de francs après avoir investi 600 francs dans un casino en ligne Play To go
Verdict : Hors contexte
Le chanteur guinéen Soul Bang’s n’est pas devenu riche en jouant à un jeu de casino en ligne. Les différentes séquences de la vidéo présentées comme un mini reportage de BBC News sont hors contextes et ont été assemblées dans le but de tromper les internautes.

Dans cette vidéo de 45 secondes, publiée le 29 mai dernier sur la page Facebook de Play To Go, un mini reportage attribué à BBC News annonce que l’artiste guinéen Soul Bang’s aurait gagné 43 000 000 de francs après avoir investi 600 francs (guinéen ?) dans un casino en ligne. D’ailleurs, selon les auteurs de la vidéo attribuée à BBC News, ce gain l’aurait inspiré pour sa dernière chanson en soussou “Wo A balan” – que l’on peut littéralement traduire en français par “Fermez la”.

Le supposé reportage se termine par une explication prêtée à l’artiste sur la procédure à suivre pour facilement empocher des gains. Du 29 mai au 06 juin, la vidéo a comptabilisé plus de 40 commentaires et plus de 60 partages. A GuineeCheck, nous nous sommes intéressés à ce sujet… 

Description du fameux reportage

La vidéo est constituée de plusieurs séquences : une voix off et un extrait d’interview de l’artiste Soul Bang’s sur un plateau de télévision avec une charte graphique approximative de BBC News. Une publicité d’un jeu en ligne, l’extrait d’un reels de l’artiste publié sur son compte Facebook et un autre extrait d’une de ses musiques. Le mini entretien pour évoquer le supposé gain réalisé par Soul Bang’s aurait été réalisé par BBC News dont le logo apparaît en haut à gauche de la vidéo.

Vérification

Des captures d’écran extraites du supposé reportage de réjouissance de l’artiste n’ont donné aucun résultat dans notre recherche inversée d’images. Ensuite, nous nous sommes tournés vers les réseaux sociaux de l’artiste et du média britannique qui diffuse dans plusieurs pays à travers le monde. Sur les comptes (Facebook, Instagram, X et Tiktok) de BBC News, aucune information ou vidéo liée à ce sujet n’est visible. Même constat sur les comptes(Facebook, X, Instagram et Tiktok) du chanteur Soul Bang’s. 

Joint au téléphone, un responsable de la rédaction de BBC Afrique basée à Dakar indique que « cette vidéo n’a aucune ressemblance avec [leurs] productions ». D’ailleurs, fait-il remarquer, « BBC news ne produit pas de contenu en français, c’est plutôt BBC Afrique – la version francophone – qui fait des productions en français .»

L’autre fait marquant, « au sein de la rédaction de BBC Afrique, rappelle-t-il, pour une question d’éthique et de transparence, la rédaction ne produit pas de contenu à caractère publicitaire. Et si un contenu à caractère publicitaire est produit par un autre service et diffusé sur nos antennes ou canaux sur les réseaux sociaux, cela est facilement identifiable par l’auditeur ou l’internaute .»

Mais alors, d’où viennent ces images ?

La première séquence où Soul Bang’s et trois autres jeunes hommes dansent, supposée être extraite du titre “Wo A balan”, ne ressemble pas à une vidéo tournée pendant un reportage ou un entretien. En réalité, c’est un simple freestyle.  En fouillant dans les vidéos et réels de l’artiste, nous sommes tombés sur la vidéo originale dont un extrait est repris par Play To Go.

La vidéo originale publiée le 27 mai a été prise devant un hôtel de Villeneuve-d’Ascq, Hauts-de-France (à Lille en France). Grâce à Google StreetView, nous avons retrouvé l’emplacement de l’hôtel lillois.

La deuxième séquence montrant Soul Bang’s entrain de chanter, en compagnie de filles, est extraite de son clip “Miss Guinée” sorti en 2023 à l’occasion du concours national Miss Guinée. Et non du titre “ Wo A balan” dont le chant n’est pas encore clippé. La dernière séquence où Soul Bang’s se trouve sur un plateau télé est simplement truquée et hors-contexte.

Le mouvement de ses lèvres n’est pas en synchronisation avec sa voix. La supposée vidéo de BBC news provient plutôt d’un entretien de Soul Bang’s en compagnie de sa femme Manamba Kanté (également chanteuse) sur  France 24 datant d’octobre 2022. Cette même vidéo avait d’ailleurs été reprise sur la page Facebook de l’artiste.

Enfin, l’autre élément qui nous a également interpellé est le montant. Dans la vidéo, aucune indication n’est donnée sur le type de devise. Est-ce que le gain et l’investissement sont en francs guinéens, en francs CFA, en dollars ou en euro ? S’il s’agit de la Guinée, les petites coupures monétaires actuellement en circulation ne sont que des billets de 500 GNF et 1000 GNF. 

Nous avons sollicité un entretien avec l’artiste Soul Bang’s. Jusqu’ici, nous n’avons pas eu de suite. Nous mettrons cet article à jour dès qu’il nous répondra.

Verdict

Le chanteur guinéen Soul Bang’s n’est pas devenu riche en jouant à un jeu de casino en ligne. Les différentes séquences de la vidéo présentées comme un mini reportage de BBC News sont hors contextes et ont été assemblées dans le but de tromper les internautes.

Cet article a été rédigé par Elisabeth Zézé Guilavogui. Il a été édité par Thierno Ciré Diallo et approuvé par Sally Bilaly Sow.

Une information à vérifier ? Une erreur à signaler dans l’article ? Ecrivez-nous à: alertes@guineecheck.org  ou sur WhatsApp/Telegram/Signal au : +224 664 43 20 23 ou via l’ensemble de nos canaux sur les réseaux sociaux. Vous pouvez aussi utiliser notre formulaire en ligne. Retrouvez ici notre politique de correction et notre méthodologie.

Sahel : cette lettre prétendant montrer des liens entre l’Etat islamique et la France est fausse !

Previous article

You may also like

Comments

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in ACTUALITÉS